Dynamiser l’économie et l’emploi

Rappelons que sur environ 1 200 habitants de Carnoules en activité, il n’y en a pas tout à fait 250 qui habitent à Carnoules et qui y travaillent. En conséquence ce sont près de 1 000 carnoulais qui vont travailler en dehors de la commune

Carnoules offre à peine plus.de 400 emplois, ce qui veut dire qu’environ 150 non carnoulais viennent travailler dans notre commune.

Diapositive77

Cœur du Var offre environ 10 000 emplois. principalement dans les 3 communes traversées par l’autoroute A6 : Le Cannet-des-Maures, Le Luc-en-Provence et Flassans.

Le graphique suivant montre, si l’on exclut les 3 petites communes qui, en outre, sont excentrées par rapport aux axes de communication (Le Thoronet, Les Mayons et Cabasse), que Carnoules manque réellement de ce dynamisme économique que sa situation aurait dû lui permettre. On peut se demander pourquoi Carnoules, pourtant comparable à Pignans ou Puget-ville a si sensiblement moins d’emplois.

Diapositive78

Notre objectif est de mettre en place les conditions pour attirer les entrepreneurs et les investisseurs et de créer des emplois de qualité, qui pourront être occupés par un maximum de carnoulais (actuels ou futurs).

Nous devons cependant être sélectifs : quelles activités souhaitons-nous voir s’installer et se développer sur notre territoire ?

Pour les attirer il nous faut réviser notre politique d’urbanisme (PLU) avec une autre ambition. Nous devons définir les éléments d’une politique fiscale attractive, pour les entreprises mais aussi pour leur salariés.

Ces salariés, nous devons préparer leur accueil  : des logements, des terrains à bâtir, des commerces et des services de proximité, un accueil scolaire, du médical et du social… anéantir les nuisances… tout cela, ce sera notre Plan de Développement Économique, un chantier que nous avons commencé à mettre sur les rails en sélectionnant les membres de l’équipe Carnoules Alternance et ayant déjà discuté avec certains de nos soutiens qui se sont montrés intéressés.

Diapositive79

Nous tablons aussi sur la place exceptionnelle de Carnoules au sein d’un sous-ensemble cohérent et complémentaire de communes de Cœur du Var.

En effet, notre position centrale, avec une gare TER où s’arrêtent de nombreux trains intercités, une sortie d’autoroute (qui ne pourra que s’améliorer quand nous aurons un échangeur complet) et la route D97 à grande circulation nous positionne comme le fédérateur économique des cinq communes que sont Puget-Ville, Besse-sur-Issole, Flassans, Pignans et… Carnoules. Sachons faire ce qu’il faut, c’est loin d’être insurmontable. Faute de quoi nous resterons le parent pauvre de cœur du Var, dépendant de l’extension dévorante de l’agglomération toulonnaise qui, après avoir mangé La Farlède, avalera Solliès puis s’attaquera à Cuers.

Diapositive80